Bandeau Exister c'est permis, le handicap citoyen et indépendant
Gauche
Droit

Vous êtes ici : Accueil > Découvrir > Tuto-Mystère > Population handicapée

Tuto-Mystère, en bref

De quoi s'agit-il ?

Depuis 2000, date à laquelle j'ai créé l'émission Exister c'est permis, j'ai pu constater que le niveau de connaissances du handicap chez nos concitoyens demeure insuffisant, voire très insuffisant.
Chez de nombreuses personnes, le monde du handicap se résume encore "à la grand-mère qui se déplace difficilement" ou "au tonton qui n'arrive plus à lire son journal", voire "au voisin âgé qui n'entend plus très bien", quand ce n'est pas "le petit Théo qui est dans un centre pour débiles mentaux".

Un élément important à ajouter, est l'instauration en France, de deux législations en 1975 et en 2005, qui ont fait l'impasse (??) sur un volet capital : l'éducation de la population générale à la réalité du handicap. N'attendons pas la venue d'autres lois de la même veine car cet aspect des choses ne sera toujours pas pris en compte.

Il est temps que cette éducation au handicap soit généralisée et j'espère que les différents topics du Tuto-Mystère éclaireront votre lanterne sur cette question. Bonne lecture !

C.L.

Tuto-Mystère, la population handicapée

Qui sont-ils ?

Si vous lisez ce topic pour la première fois, sachez que la France ne comporte pas une seule mais des populations handicapées.
Parmi ces types de populations, citons :

  • Les handicapés moteurs ou physiques.
  • Les handicapés sensoriels.
  • Les handicapés du langage.
  • Les handicapés mentaux ou intellectuels.
  • Les handicapés psychiques.

Combien sont-ils ?

Face aux estimations statistiques concernant les populations exclues, la France ne veut pas admettre certaines réalités comme telles. Ainsi, chaque composante de l'exclusion (étrangers, chômeurs, handicapés...) n'est pas toujours estimée avec précision, la peur du ridicule sans doute ??
Par ailleurs, nous savons que :

Des enfants naissent handicapés malgré les performances de la médecine.

Des enfants développent une maladie invalidante au cours de leur vie, avant l'âge de 15 ans (myopathie...).

Notre modèle économique, industrialisé génère de la déficience par érosion ou accidents.

Les activités sportives entraînent des accidents débouchant parfois sur une déficience.

Chacun de nous est exposé aux limitations d'activité donc, à se retrouver handicapé au cours de sa vie.

Dans notre population générale, nous trouvons 25 % de personnes en limitation d'activité. La part des personnes "strictement handicapées" se situe aux alentours de 15 % (nous sommes loin des 9.9 % dits officiels).
Les chiffres donnés ici sont issus de plusieurs recoupements venant de sources diverses (associations, autres pays industrialisés de l'UE).

Les enfants handicapés.

Ceux-ci se divisent en trois groupes :

  • Ceux qui naissent avec une déficience.
  • Ceux qui naissent normalement et développent une maladie invalidante avant l'âge de 15 ans.
  • Ceux qui se retrouvent handicapés à la suite d'un accident. (Nous ne donnons pas de chiffres car ils sont très discutés).

La scolarité

La plupart d'entre eux sont scolarisés en milieu adapté (nous refusons le vocable "spécialisé").

Certains sont scolarisés en milieu ordinaire, avec appui adapté ou non.
D'autres n'ont toujours pas de solution ("attente" d'un diagnostic, hospitalisations régulières...)

Les adultes.

Ils deviennent handicapés essentiellement à la suite d'un accident ou d'une maladie invalidante.

D'autres le sont de naissance

Les personnes âgées deviennent handicapées par le déclin des facultés sensorielles ou de la mobilité.

L'activité professionnelle.

De nombreux adultes handicapés sont sans emploi, du fait des a-priori et la frilosité des employeurs (bien que cela commence à évoluer).
Ceux qui travaillent officient essentiellement en Entreprises Adaptées ou en ESAT.
"On" objecte également le faible niveau de qualification alors que l'accès à l'emploi de ces personnes est sciemment freiné, pour des raisons qui nous échappent.

L'accès à un emploi par les concours administratifs est devenu inexistant.
Les personnes handicapées qui parviennent à travailler en milieu ordinaire font l'objet de "mesures particulières (??)"

C.L.

Pages : 1  2

A voir également